Lettre aux sept députés acadiens

  • René Arseneault, député de Madawaska-Restigouche
  • Serge Cormier, député d’Acadie-Bathurst
  • Pat Finnigan, député de Miramichi-Grand Lake
  • Dominic LeBlanc, député de Beauséjour
  • Ginette Petitpas-Taylor, députée de Moncton-Riverview-Dieppe
  • Darrell Samson, député de Sackville-Preston-Chezzetcook
  • Chris d’Entremont, député de Nova-Ouest

Nous tenons à souligner l’aboutissement de cette campagne électorale fédérale qui, pour la première fois dans l’histoire de notre pays, envoie sept députés acadiens à la Chambre des communes.

Elle coïncide avec les transformations importantes que continue de vivre le Canada, parmi lesquelles figure le désir grandissant d’autonomie venant de l’ensemble des régions de notre pays.

En Acadie, ce désir se traduit par l’aspiration profonde de créer les conditions menant à une prospérité durable dans les régions que vous représentez.

Depuis plusieurs mois, la Commission sur la gouvernance que nous présidons mène des recherches sur l’enjeu de la gouvernance régionale. Ce mandat s’inscrit dans une volonté d’assurer la pérennité de la vie française en Acadie du Canada atlantique.

Dans le cadre de ce processus, un atelier s’est tenu à Cocagne le 23 août et a été bien accueilli. Cinq capsules vidéo résumant ces réflexions se retrouvent désormais en ligne sur le site web du projet de recherche.

Un sondage portant sur la gouvernance de l’Acadie est également en cours et prendra fin en décembre. Enfin, notre rapport préliminaire sera présenté d’ici l’automne 2020.

D’ici là, permettez-nous de vous souhaiter un mandat de député productif, au terme duquel nous puissions retrouver une Acadie plus prospère et plus forte.

Bernard Richard et Pierre Foucher, coprésidents
Commission sur la gouvernance
Projet de l’Assemblée nationale de l’Acadie