Caraquet, soyons visionnaires!

Lettre ouverte au conseil de ville de Caraquet. À titre de citoyenne, je tiens à vous faire part de mes inquiétudes face à la demande de modification de zonage de l’ancienne COOP et du changement de vocation du bâtiment, qui s’y est opéré depuis quelques années. À cet effet, j’ai lu l’article du 16 octobre dans l’Acadie Nouvelle et j’ai été interpellée par le point de vue de Bernard Thériault.

Je ne connais pas les détails de la demande des propriétaires actuels et je me doute que ces derniers ne peuvent pas laisser le bâtiment dans l’état de délabrement actuel. (Réf. à la description par l’un des propriétaires dans l’AN). Or, ce site unique au cœur de Caraquet offre une vue imprenable sur la baie. Ce serait une grave erreur, selon moi, d’y permettre le développement d’un parc de véhicules récréatifs en plein centre de notre municipalité. Est-ce ce genre de projet que nous souhaitons pour l’avenir de notre ville? Est-ce pour en arriver à ce résultat que nous avons mis tant d’efforts à préserver nos richesses patrimoniales?

Si nous avons tourné le dos à ce site pendant un moment, c’était pour faire le deuil «de notre bonne vieille COOP». Le temps a fait son œuvre. Nous sommes prêts, collectivement, à passer à autre chose. La vocation de ce lieu, si chargé et significatif pour les citoyens, mérite une réflexion collective. J’en profite pour saluer le flair des propriétaires actuels d’avoir fait l’acquisition de l’immeuble (au rabais) quelques années passées. J’espère qu’ils se montreront ouverts à l’idée de repenser le site dans l’intérêt de toute la communauté. Il s’agit d’une occasion unique de réunir la population et des investisseurs autour d’un projet rassembleur au cœur de notre municipalité.

Soyons visionnaires et ayons de l’audace!

Renée Blanchar
Caraquet