Aucun respect pour les communautés

Voici mon opinion sur le projet éolien Chaleur Ventus. D’abord, je suis favorable au développement de l’énergie verte tel que l’énergie éolienne. Je préfère voir le profil d’une éolienne sur le territoire que de voir une cheminée émettre de la fumée provenant de la combustion de charbon, tel que l’on peut le voir à Belledune.

Par contre, je trouve qu’il y a quelque chose qui cloche avec le projet Chaleur Ventus. Le fait que le projet est développé dans la région d’Anse-Bleue et que la rencontre d’information pour la population a eu lieu à Bathurst est frustrant. Cela démontre un manque de respect pour les citoyens et citoyennes des communautés les plus touchées par le projet. Deuxièmement, je déplore le fait qu’il n’y aura pas de redevances financières prévues à long terme pour les communautés environnantes. Ce sont les citoyens et citoyennes de l’Anse-Bleue et Dugas Office qui sont le plus touchés par les inconvénients de ce projet, sans aucune compensation financière communautaire. Selon moi, les promoteurs du projet (Naveco et la Ville de Bathurst) ont l’obligation de partager une partie des revenus générés par ce projet avec les communautés qui accueilleront ce parc éolien.

Gilles Thériault, maire
Village de Grande-Anse