Viser l’excellence

Il fut un temps, il n’y a pas si longtemps, où le nom d’une personne autre qu’un Acadien ou une Acadienne pour accéder au poste de recteur de l’Université de Moncton m’aurait énormément dérangé.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il faut viser à confier cette lourde tâche à la personne qui possède le meilleur bagage académique ainsi qu’une expérience solide en administration universitaire.

Des universités voisines de nous n’hésitent pas à recruter un recteur ou un «président» dans d’autres provinces et possiblement à l’étranger. Il faut viser l’excellence dans divers domaines en recrutant un recteur.

Voilà pourquoi je ne serai pas dérangé du tout si l’on confie cette tâche à Denis Prud’homme qui a toute une feuille de route dans le milieu universitaire et dans une autre institution.

Marcel Arseneau
Moncton