La culture contribue à sauver l’humanité

Je ne pense pas qu’il existe dans l’univers un meilleur moyen pour créer l’harmonie, la paix, la bonne entente et la joie de vivre que la culture. Par culture, j’entends les voyages, les visites aux musées, la création et l’admiration des œuvres artistiques, le cinéma, le théâtre, la lecture de bons livres, le chant, la musique, la danse, la poésie, l’opéra, ainsi de suite. Je dirais même que la culture est l’un des plus puissants antidotes à la dépression et à l’ennui.

Dans notre province, chaque année, nous avons dans différentes régions la tenue des salons du livre qui sont fréquentés par de nombreuses personnes. À chaque fois que je m’y rends, je vois des gens heureux, des auteurs, des acheteurs, des discussions animées, des conférenciers qui s’adressent à la foule ou qui vont même dans les écoles. Je constate aussi la présence de personnes bénévoles bien que celles-ci semblent de moins en moins nombreuses ce qui peut mettre en danger l’existence même de ces salons. Et si les livres ne sont pas achetés, les salons iront ailleurs.

Aussi, dans chaque municipalité et tout particulièrement au temps des fêtes, la population est bénie, car elle a la chance de voir et d’écouter de bonnes chorales, constituées d’excellentes voix et de musique peu ordinaire.

Et que dire des opéras? Probablement peu de personnes le savent. Pendant les saisons d’automne et d’hiver, presque à chaque deux semaines, à Moncton, on peut voir dans une salle de cinéma sur un énorme écran des opéras projetés directement de New York. Durant l’été, à l’Église historique de Barachois, on peut aussi assister à de merveilleux spectacles de musique et de chants de même qu’à Bouctouche, au Pays de la Sagouine comme dans la Péninsule acadienne, où on ne peut pas avoir beaucoup mieux. Et que dire des conférences estivales ou autres activités culturelles au Monument Lefebvre? Des spectacles de chants et de musique à l’église de Beaumont? Ou ailleurs dans chaque coin de notre magnifique province? Vive la culture!

Je conclus cette lettre d’opinion pour annoncer que le 12 décembre prochain, à Moncton, la très talentueuse soprano acadienne, Kirsten LeBlanc, l’une des meilleures au Canada, présentera un récital au Centre Communautaire de la Paix.

Je l’ai vue à Montréal, il y a de cela quelques mois. Elle a absolument émerveillé son auditoire et fera de même avec vous si vous avez l’occasion de la voir à l’œuvre. Refuser de la mentionner dans ces lignes constituerait un acte purement égoïste!

Alcide F. LeBlanc
Moncton