Le Québec s’est fait avoir

Ce n’est pas souvent que ça arrive, mais le Québec s’est fait avoir avec le renouvellement de l’ALENA entre le Canada, les États-Unis et le Mexique.

Contrairement à l’acier, qui est produit en Ontario, l’aluminium est produit au Québec.

Le Canada a réussi à protéger l’acier, car 100% de la transformation devra être faite en Amérique du Nord contrairement à l’aluminium. En n’ayant pas cette protection, le Québec – qui est le grand producteur – sort grand perdant. Et il y a des milliers d’emplois en jeu.

Le Mexique va continuer à importer l’aluminium à petit prix et le transformer chez lui. Malgré les frais du transport, le Mexique va réussir à vendre l’aluminium, grâce au dumping de la Chine, à meilleur prix à l’industrie de l’automobile que le Québec.

Vous me suivez?

Le salaire horaire d’un Mexicain combiné au salaire horaire d’un Chinois ne fait pas le poids face au salaire horaire d’un travailleur québécois.

Malgré cette gaffe, l’ALENA, demeure un accord très important pour le Canada. On ne pourra jamais remercier assez l’ex-premier ministre Brian Mulroney et l’ex-président Ronald Reagan d’avoir conclu cet accord historique.

Leo Cormier
North Tetagouche