Kris Austin pourrait devenir un gros boulet

Le journaliste Simon Delattre a posé une excellente question au sujet du chef de l’Alliance des gens, dans son texte en page 4 de l’édition du 24 décembre de l’Acadie Nouvelle.

Est-ce que Kris Austin pourra continuer à surfer indéfiniment sur la question des tensions linguistiques dans la province? J’ai mes doutes. Si l’on parle continuellement du même sujet, peu importe lequel, les gens viennent à perdre intérêt.

J’ai aussi remarqué que les deux autres députés de l’Alliance des gens sont pratiquement réduits au silence. On n’entend pas souvent leurs noms sur la place publique. Je ne me souviens même pas de leurs noms.

Il est donc évident que Kris Austin veut continuer d’être la vedette de sa petite formation politique de trois membres.

Enfin, est-ce que le premier ministre, Blaine Higgs, pourra tolérer encore longtemps les propos sur les questions linguistiques du chef de l’Alliance des gens du N.-B.? Je pense que non.

Cette alliance entre Kris Austin et Blaine Higgs risque de s’effriter en 2020. Blaine Higgs, le premier ministre, veut demeurer à son poste jusqu’à la prochaine élection générale.

Kris Austin pourrait devenir un gros boulet aux pieds des conservateurs.

Marcel Arseneau
Moncton