Blâmer Justin Trudeau et non Brenda Murphy

Je ne comprends pas la SANB. Il y a déjà quelques mois que Mme Murphy a été nommée au poste de lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick.

Ce n’est nul autre que le premier ministre Justin Trudeau qui en fait la nomination. Il devait pourtant savoir que notre province était bilingue.

En plus, quatre députés libéraux du Nouveau-Brunswick à Ottawa sont des Acadiens.

Le premier ministre du pays aurait-il, par hasard, oublié de consulter ses députés avant de faire cette nomination importante?

Je ne comprends pas pourquoi la SANB monte aux barricades maintenant.

La SANB ne souhaite pas que Brenda Murphy perde son poste. Elle a d’ailleurs promis de faire un effort pour apprendre le français.
Dans toute cette affaire, il ne faut surtout pas blâmer Mme Brenda Murphy, mais M. Justin Trudeau qui devait savoir mieux.

Marcel Arseneau
Moncton