Hermel Vienneau beurre épais

Il aurait été difficile pour Hermel Vienneau de mieux encenser le gouvernement de Blaine Higgs.

Il l’a fait de façon magistrale dans sa chronique, en page 6 de l’Acadie Nouvelle du 6 janvier.

Dans son long commentaire qui porte le titre de Bilan de l’an 1, Hermel Vienneau n’a certes pas ménagé ses éloges à l’endroit du gouvernement actuel au Nouveau-Brunswick.

On dit souvent que l’auteur a mis le paquet pour justifier ses propos. Nous en avons un bel exemple dans ce commentaire.J’ai eu beau chercher si le gouvernement conservateur actuel avait fait des coches mal taillées depuis qu’il est au pouvoir, soit à l’automne 2018, et je n’en ai point trouvé dans ce texte.

J’imagine qu’il aurait été très difficile pour M. Vienneau de démolir ce que M. Higgs a fait. On connaît ses antécédents politiques. Il ne voit que du bleu en politique.

Il a bien droit à ses opinions au sujet du gouvernement au pouvoir, mais il beurre épais comme on dit parfois en Acadie.

Marcel Arseneau
Moncton