Un simple conseil à nos personnalités politiques provinciales

Si les quatre chefs politiques du Nouveau-Brunswick m’invitaient à leur offrir un conseil, je leur dirais de ne pas dire à l’avance qu’ils vont voter en faveur ou contre le budget qui sera présenté en mars avant d’avoir bien étudié le contenu, car il se peut qu’il contienne de très bonnes mesures sociales au profit de la population.

Si certaines mesures ne conviennent pas, qu’on tienne un débat très approfondi et honnête susceptible de l’améliorer et d’en faire un excellent budget.

La raison de mes propos est fort simple. Une autre élection provinciale se terminera tout probablement par un match minoritaire, nul et sans effet.

Je suggère donc à tous les partis politiques de travailler en collaboration et de respecter la volonté des résultats démocratiques des dernières élections car les fonds publics sont déjà assez précaires sans qu’on les gaspille par le goût du pouvoir.

Alcide F. LeBlanc
Moncton