Toute coupure dans les services de santé est totalement irrecevable

La Société des enseignantes et enseignants retraités francophones du Nouveau-Brunswick tient à manifester son appui à tous les groupes qui s’opposent aux diminutions de services dans nos petits hôpitaux ruraux.

Nos régions sont déjà sous-desservies par les services gouvernementaux. Toute coupure, spécialement dans les services de santé, est donc décriée comme étant totalement irrecevable.

Nos organismes locaux travaillent d’arrache-pied pour favoriser le développement de nos communautés. Il est inconcevable que des institutions gouvernementales puissent considérer boycotter l’implication locale en osant couper des services de base telles que les urgences de nos petits hôpitaux.

La SERFNB réitère donc son opposition à toutes propositions qui s’élaborent aux dépens des régions rurales.

Linda LeBlanc
Présidente
SERFNB