Nous vous prions de révoquer votre récente nomination

À titre d’anciennes directrices provinciales du Service des bibliothèques du Nouveau-Brunswick, nous vous écrivons afin d’unir nos voix à celles qui s’opposent à la nomination d’une personne n’ayant pas les compétences nécessaires pour occuper le poste de direction du réseau des bibliothèques publiques du Nouveau-Brunswick.

Le Service des bibliothèques du Nouveau-Brunswick affiche un long parcours impressionnant quant au développement des bibliothèques dans la province ainsi qu’à sa grande capacité d’adaptation face aux avancées technologiques à l’ère numérique. Ce succès n’est pas le résultat du hasard. Il est dû au travail des bibliothécaires ayant une formation professionnelle et qui ont apporté une vaste expérience du métier dans leur rôle administratif.

Toute personne qui met en doute l’utilité des bibliothèques publiques à l’ère numérique n’a pas consulté les rapports annuels du Service des bibliothèques publiques du N.-B.

Voici les statistiques tirées du rapport annuel 2016-2017, soit le plus récent affiché en ligne:

  • Sur une période de 12 mois: 212 343 demandes de renseignements ont été traitées;
  • 240 555 usagers ont été servis;
  • 4 158 158 documents et autres articles ont été empruntés ou consultés;
  • 404 ordinateurs à la disposition du public ont été consultés 231 013 fois;
  • 23 176 programmes comptaient 294 523 participants;
  • 11 112 jeunes ont lu 291 062 livres dans le cadre du Club de lecture d’été annuel;
  • Les services en ligne du réseau des bibliothèques ont répondu à 7 684 064 demandes.

Ce dernier chiffre est particulièrement éloquent; les bibliothèques coexistent et s’épanouissent en tandem avec les services de bibliothèque en ligne, chacun répondant à différents besoins.

En 2019, une étude du réseau des bibliothèques publiques de la province réalisée par l’Université du Nouveau-Brunswick et financée par le Gouvernement du N.-B. a fait état de tendances positives et d’une remarquable résilience dans l’utilisation des bibliothèques publiques dans toute la province et a signalé une augmentation de 8% du nombre d’abonnés entre 2010 et 2018.

Le rapport a conclu que «dans l’ensemble, nous constatons une stabilité remarquable et une croissance dans l’utilisation des services de bibliothèques publiques au Nouveau-Brunswick, et ce, en dépit du vieillissement de la population, de la stagnation économique, de la faible croissance de la population ainsi que des changements technologiques et sociaux. Nous attribuons ces tendances aux politiques établies, aux innovations et à l’accès aux services. (Emery, J.C.H., Daigle, B, & Wang, L. (2019) The Use of Public Libraries, 2010-2018. Fredericton, NB: New Brunswick Institute for Research, Data and Training) [Traduction libre.]

La population néo-brunswickoise mérite les meilleurs services de bibliothèques publiques que la province peut offrir. Pour conserver leur dynamisme et répondre aux besoins des gens qu’elles desservent, les bibliothèques publiques du Nouveau Brunswick doivent continuer à être gérées par un (e) bibliothécaire ayant une formation professionnelle et détenant une maîtrise en bibliothéconomie et en science de l’information reconnue par l’American Library Association ainsi que plusieurs années d’expérience dans un poste de direction dans le domaine.

Ce sont là les compétences précisées dans l’avis de concours de ce poste. Par conséquent, nous vous prions de révoquer votre récente nomination et de réafficher le poste jusqu’à ce que l’on trouve un(e) candidat(e) ayant les compétences requises.

Jocelyne LeBel
Directrice provinciale, Services des bibliothèque du N.-B. de 1986 à 1998

Jocelyne Thompson
Directrice provinciale, Services des bibliothèque du N.-B. de 1998 à 2000