Les textes de Sylvie Mousseau me plaisent

J’ai bien aimé les textes de Sylvie Mousseau, journaliste des Arts et Spectacles, dans L’Acadie Nouvelle du 2 mai.

Elle a d’abord rédigé un excellent résumé de la carrière de Louis Haché de Saint-Isidore, cet historien acadien qui est décédé le 22 avril dernier à 95 ans et qui nous a laissé plusieurs œuvres littéraires et historiques.

Louis Haché était un type attachant et sans prétention. Je l’ai déjà rencontré et j’aimais discuter avec lui. Il ne se prenait pas pour un autre.

David Lonergan, qui est plutôt silencieux depuis quelque temps, nous rappelle l’importance de l’ensemble de l’œuvre de Louis Haché et la journaliste le souligne davantage dans son article.

D’ailleurs, on peut lire deux autres textes fort intéressants de Mme Mousseau en page 20 du même journal. Elle souligne d’abord la contribution des quatre finissants du Collège communautaire du N.-B. à Dieppe où la conception graphique est à l’honneur.

Pas facile de dire l’auteure de présenter une exposition virtuelle en raison de la crise sanitaire actuelle avec la COVID-19.

Son autre écrit porte sur l’artiste Mario Cyr qui nous présente 20 tableaux «d’œuvres inspirées du rapprochement humain».

Les textes de Sylvie Mousseau dans l’Acadie Nouvelle me plaisent, même si elle ne fait pas la une du journal.

Les personnes qui s’intéressent à ses écrits la trouveront toujours dans les pages du journal et surtout en fin de semaine.

Marcel Arseneau
Moncton