Réseau Vitalité: une VP qui brille par son absence

Jacques Verge
Secrétaire
Égalité santé en français

Selon nos informations, il semble que la vice-présidente du réseau de santé Vitalité responsable des services cliniques et des ressources humaines serait absente de la province depuis deux mois.

Il est anormal que la personne qui est responsable des services cliniques, services durement affectés par la pandémie, ne soit pas présente dans la province pour voir ce qui se passe et appuyer son personnel.

Notre réseau de santé a dû procéder à des changements majeurs causés par la COVID-19 et s’assurer que notre personnel soit présent malgré toutes ses craintes et tous ces chambardements. Quel exemple la responsable a-t-elle donné en ne se présentant pas à son lieu de travail?

La même personne est également responsable des ressources humaines et on ne peut pas dire que tous les postes sont pourvus au sein de notre réseau. Qu’il suffise de mentionner la fermeture temporaire des services d’obstétrique de Campbellton, fermeture qui deviendra sans doute permanente sous peu.

Encore une fois, deux mois sans se présenter à son lieu de travail et pire, ne pas être dans la province, c’est une situation inacceptable et qui doit prendre fin immédiatement.

Seul un gestionnaire irresponsable de notre réseau a pu accepter une telle situation. Il est temps d’y mettre fin tout comme le remboursement des voyages de cette personne à sa résidence au Québec et les frais de séjour à son lieu de travail: le CHUD.

Qui d’autre dans le réseau aurait droit à de telles conditions? Qui a permis cela? La direction générale et le Conseil d’administration?