UNI: pourquoi consulter?

À la suite de l’opinion du lecteur de Lucie LeBouthillier concernant la fermeture des succursales UNI, celle-ci déplore qu’UNI n’ait pas consulté les communautés touchées avant de prendre cette décision.

Pour ma part, les consultations, dans la plupart des cas, ne servent qu’à appuyer les décisions prises parce que l’on peut bien faire dire ce que l’on veut à ces consultations. Les gouvernements consultent souvent la population. Certains groupes consultent la population. Dans presque tous les cas, la décision est déjà prise et la consultation est comme un écran de fumée pour justifier le tout.

Consulter légitimise finalement la décision. On se donne bonne conscience en consultant. On permet au peuple de donner son opinion. De souvenance, je ne me rappelle pas de consultations publiques qui ont permis de changer la décision initiale de quoi que ce soit.

Les dirigeants d’UNI ont pris la décision de fermer certaines succursales. Point final. Ils ne consulteront pas les communautés touchées. Et si pour diminuer la pression subie par les gens concernés ils décidaient d’aller de l’avant avec des consultations publiques, la décision serait maintenue. Comme je l’ai dit plus haut: point final.

Aldo Chiasson
Bertrand