Blaine, es-tu prêt à changer ton ampoule?

Blaine, parfois, ignorer, c’est répondre avec intelligence. C’est une sagesse qui s’acquiert avec le temps et avec les expériences et qui, sans aucun doute, tu n’as pas acquis malgré ton âge avancé.

J’ai pensé ignorer ton message. Pourquoi? Parce que je me considère intelligente et sage. Ton message aux gens du Nord, une population grandement francophone, nous traitant d’ignorants puisque la majorité n’a pas voté pour toi, est une insulte qui en a blessé plusieurs.

C’est dommage que ta petite visite de la semaine passée n’ait pas été de longue durée. Tu aurais eu la chance de convaincre quelques-uns des «abat-jours» de la sincérité de tes promesses envers la population francophone du Nord.

As-tu seulement essayé?

Pourtant tu semblais être bien avec quelques-uns de nos voisins et amis. Ton grand sourire semblait apprécier l’accueil chaleureux qui t’a été réservé.

Pour ton information, moi, un abat-jour de 58 ans, je vote depuis l’âge de 18 ans. J’ai voté rouge, j’ai voté bleu, j’ai voté orange et j’ai même été jusqu’à voter vert.

Je dois mon éducation politique (oui je suis éduquée) autant à la maison, c’est-à-dire de mes parents, qu’à l’extérieur.

Ton commentaire nous a allumés! Nous savons qu’il est plus important que jamais de travailler ensemble pour conserver ce que nous avons de plus important: notre langue et notre culture.

Donc, ceci dit, j’espère que tu es prêt à changer ton ampoule de 20 watts pour une de 100 watts et d’être en mesure d’éclairer la province au complet.

Sylvie Doucet
Charlo