Unie, la communauté de Beaubassin-Est est plus forte que la somme de ses parties

De quoi sera composé le futur pour Beaubassin-Est après le 19 octobre et le vote crucial sur le mode de représentativité choisi par nos membres élus?

Est-ce que les membres-votants du conseil vont opter pour une évolution vitale afin de donner une chance à notre grande collectivité de s’épanouir à son plein potentiel?

Ou bien, est-ce que nous sommes destinés à continuer avec la représentativité par quartier qui a été la source de disputes et d’obstinations à la table du conseil depuis son tout début, et ce, au détriment du progrès de notre communauté?

Je félicite les membres du conseil d’avoir eu le courage d’aborder cette question, essentielle au progrès pour notre belle région. Les municipalités voisines se sont déjà débarrassées de cette méthode archaïque de gouvernance par quartier, il y a plusieurs années et avec beaucoup de succès.

Le territoire de Beaubassin-Est, incluant sa population, est d’une grande diversité et il est unique à chacune des petites localités qui en font partie. Pourtant cette diversité n’est pas une faiblesse comme collectivité, mais plutôt une force inestimable.

C’est d’ailleurs cette union de nos localités uniques qui fait de notre région un lieu exceptionnel, avec toutes ses différentes saveurs et ses couleurs qui aident à maintenir et même à augmenter notre population.

Le but original de l’union des six régions, maintenant identifiées comme des quartiers, était de rendre l’ensemble plus fort et de prendre notre place, comme leurs égaux, aux côtés de nos deux municipalités voisines: Shediac et Cap-Pelé.

D’abord, une communauté de Beaubassin-Est unie et forte n’est pas une incommodité pour la grande région de Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé, mais plutôt un atout et un fort partenaire dans nos délibérations comme grande région avec les différents paliers gouvernementaux.

Cependant, une communauté de Beaubassin-Est divisée ne peut pas contribuer à sa pleine capacité au bien commun ni jouer son rôle de partenaire égal comme représentant de notre belle région du sud-est, ce qui est dommage.

J’exprime donc le souhait que les membres élus prennent le temps d’étudier à fond la question de la représentativité et qu’ils prennent en considération tous les bienfaits d’une progression vers une union solide.

Tous les citoyens méritent un gouvernement municipal représentatif de tous ses gens, à parts égales et équitables, et ce, peu importe dans quelle région de notre belle communauté rurale ils vivent.

L’élimination des quartiers pour une représentativité en grand par chacun de nos membres du conseil marquera un pas positif vers un futur prometteur pour Beaubasssin-Est.

Elle entrainera sa reconnaissance comme partenaire égal avec les municipalités voisines de Shediac et de Cap-Pelé

Finalement, elle démontrera le respect de la valeur inestimable de chacun de nos citoyens comme membre égal de notre société, avec les mêmes droits et les mêmes services.

Bon courage au conseil de Beaubassin-Est avec cette décision déterminante pour notre avenir comme municipalité rurale, progressive et juste.

Unie, la communauté de Beaubassin-Est est plus forte que la somme de ses parties!

Gilles Cormier
Saint-André-LeBlanc, Beaubassin-Est