Le gouvernement comprend trois ministres bilingues et francophones

Le gouvernement a été formé et, n’en déplaise aux esprits chagrins, il comprend trois ministres bilingues et francophones.

Étant originaire de France et ayant eu l’honneur de représenter, en Acadie et dans les provinces atlantiques, la nation berceau de la Francophonie, j’en ai une vision plus inclusive selon la définition qu’en donne le Larousse.

Si Daniel Allain a été présenté par les médias comme le seul francophone du gouvernement, c’est sur la base de la définition restrictive de Statistique Canada: est francophone celui ou celle qui déclare le français comme sa langue maternelle.

Mais, pour le Larousse et d’autres dictionnaires français de référence, est francophone celui ou celle qui parle le français.

Or, Dominic Cardy parle le français et, ce qui est normal, le ministre de la Francophonie d’ascendance paternelle acadienne: Glen Savoie.

Allons, hauts les cœurs et saluons le fait que la Francophonie se voit attribuer un ministère à part entière!

Damien Dauphin
Moncton