Consulter la population avant d’effectuer des changements majeurs

J’ai une certaine hâte et aussi une vive inquiétude concernant le discours du Trône du mardi 17 novembre.

Le journaliste Mathieu Roy-Comeau de l’Acadie Nouvelle, qui a beaucoup de métier pour analyser les enjeux tant économiques, sociaux que politiques de la province, pose une excellente question dans le journal du 14 novembre. La voici: où allons-nous?

Il faut se rappeler que le gouvernement progressiste-conservateur de Blaine Higgs a été élu le 14 septembre dernier. Et c’est un gouvernement majoritaire. Il peut donc soumettre à l’Assemblée législative des mesures pour diminuer les dépenses gouvernementales et même couper certains services.

Par contre, la population de la province s’attend dans ce discours du trône à des mesures qui vont améliorer son sort, surtout une loi qui régirait l’augmentation des loyers dans la province. À l’heure actuelle, les propriétaires de logements peuvent agir à leur guise. Des gens se trouvent dans la rue parce qu’ils ne peuvent plus payer le coût de leur loyer.

Est-ce que l’on peut s’attendre à l’annonce d’une réforme municipale dans le discours du Trône? Plusieurs municipalités le demandent depuis des années. Avec la nomination de Daniel Allain au poste de ministre de la Réforme municipale, les choses vont certes bouger dans ce domaine.

J’espère que l’on prendra la peine de bien consulter la population avant d’effectuer des changements majeurs dans la structure municipale.

Mardi s’annonce donc une journée fort intéressante. Aurons-nous des surprises?

Marcel Arseneau
Moncton