Deux régies essentielles

Pourquoi deux régies de la santé au Nouveau-Brunswick? C’est la question qu’un citoyen de Tide Head, au centre du comté de Restigouche, pose dans sa lettre à l’Acadie Nouvelle le 20 novembre.

Les domaines de la santé et de l’éducation sont très importants pour la population de notre province. Je ne crois pas que la population voudrait revenir à un seul régime dans le domaine de l’éducation. Il en est de même dans le domaine de la santé.

La Régie de la santé Vitalité n’est pas parfaite, mais nous savons où nous adresser si les choses ne vont pas à notre goût. La régie Horizon de son côté gère les hôpitaux et les services de santé, dans les régions à majorité anglophone.

Mais selon mon expérience, une personne, peu importe la langue dont elle parle et ayant besoin de soins médicaux urgents, peut les recevoir dans tous les hôpitaux de la province.

Cependant, lorsqu’il s’agit de soins ou de services spécialisés, le patient est habituellement transféré dans un hôpital où il sera soigné et servi dans sa langue.

Il ne faut pas faire un retour en arrière. Conservons nos deux régies de la santé.

Marcel Arseneau
Moncton