Comment empêcher le tsunami Trump de se répéter?

Il faut identifier et comprendre la faille humaine que Donald Trump a décelée auprès des 54 millions d’Américains qui le suivent dans toutes ses folies.

Un filon d’or auquel il s’est accroché et qu’il a exploité sans vergogne, au vu et au su de la planète. Pas mal pour un homme dérangé mentalement, sans loi ni foi, qui a réussi à faire manger dans sa main les membres du Parti républicain, devenu un parti trumpiste. Il semble bien que sans la COVID-19, Donald Trump aurait réussi à se maintenir au pouvoir.

Comment éviter de tomber à nouveau dans le trumpisme aux États-Unis et même ici au Canada, bien que notre culture soit différente?
Il faut comprendre les raisons pourquoi 74 millions d’Américains ont voté pour lui, six millions de moins que Joe Biden, le président élu. Pourquoi ses partisans continuent-ils à croire, dur comme fer, que le scrutin était frauduleux et que le président actuel s’est fait voler les élections?

Une théorie du complot répétée constamment par Trump et ses complices, y compris son avocat personnel Rudy Giuliani, même si la quarantaine de causes amenées devant les tribunaux afin de contester les élections ont été déboutées.

Le locataire de la Maison-Blanche a même congédié Chris Krebs, directeur de l’Agence de cyber sécurité et de sécurité des infrastructures, qui avait déclaré que le scrutin avait été le plus sécuritaire de leur histoire.

On peut quand même se réjouir, car malgré l’impression de chaos, le système électoral américain a démontré qu’il est solide. Il va tenir le coup et survivre à l’ouragan Trump. Ce dernier, qui a défié la démocratie par ses milliers de mensonges, a isolé les Américains du reste du monde dans un repli extraordinaire créant une onde de choc capable de déstabiliser l’ordre mondial, nous menant sur le dangereux chemin de la guerre.

Cela nous a tenus en haleine depuis ces dernières années et continue à nous donner des sueurs froides. On l’a échappé belle pour le moment en espérant que les démocrates remportent, au début janvier, une majorité au Sénat.

Sinon, Joe Biden aura un défi énorme pour faire approuver ses plans d’aide financière et pour aplanir la courbe de la COVID-19. Si cela est bloqué au Sénat, des millions d’Américains seront de plus en plus malades, auront de plus en plus faim et seront désespérés. On parle de 50 millions de personnes aux prises avec l’insécurité alimentaire. Alors que feront-ils avec toutes les armes qu’ils ont aux États-Unis, vous croyez?

On ne peut jouer avec la vie de millions de gens et la survie de la planète en plaçant d’immenses pouvoirs dans les mains de dirigeants fous, criminels, sociopathes ou psychopathes.

Nous devons investir dans la recherche pour mieux comprendre ces phénomènes humains à grande échelle afin de nous en protéger, mais aussi mettre en place des lois, des politiques et des règlements pour nous assurer que toute personne aspirant à une charge publique de haut niveau soit saine de corps et d’esprit.

Les astronautes doivent passer les tests de leurs capacités physiques, psychologiques et mentales. Les personnes qui aspirent à des fonctions de chef d’État et de gouvernement devraient être soumises à des examens semblables.

Aux États-Unis, beaucoup de gens sont désabusés. Ils réalisent pour toutes sortes de raisons que leur idéal est inatteignable. Pour eux comme pour Donald Trump, la réussite est le veau d’or et l’échec n’est pas une option. Le système ne semble pas fonctionner pour eux. Ils abandonnent le système et l’accusent de tous les maux. Ils se tournent vers Trump, qui symbolise cette réussite qu’ils recherchent. Il leur offre du rêve, une échappatoire, telle une drogue, pour continuer à croire, par personne interposée, qu’ils sont des champions. Ils nourrissent leur croyance populiste avec des politiques racistes, homophobes, misogynes, anti-immigration, anti-environnement, contre le contrôle des armes à feu, contre la collaboration avec leurs alliés à l’international, etc.

Dans la société américaine où il y a un écart si grand entre les riches et les pauvres, les noirs et les blancs, le fameux rêve américain n’est plus atteignable pour beaucoup, mais peu acceptent de l’admettre. Alors la réalité alternative correspond à un besoin essentiel. Malheureusement Trump l’a compris.

Les citoyens américains et canadiens doivent étudier cette faille humaine afin de savoir comment la prévenir ou la recoller en s’attaquant aux conditions sous-jacentes qui contribuent à la créer. Cette brèche qui fragilise des millions d’êtres humains dangereusement perméables aux réalités alternatives et aux théories du complot depuis l’arrivée du trumpisme à la Maison-Blanche.

Lucie LeBouthillier
Bas-Caraquet