Deux idées de révision

Jean-Marie Nadeau
Moncton

La révision de la Loi sur les langues officielles ne se fera pas sans heurts. Pour mettre la main à la pâte, j’aimerais soumettre deux idées de révision parmi tant d’autres.

L’idéal serait que tous les ministères soient dualistes, mais ça m’apparaît inatteignable à court terme. Comme alternative, je propose que toutes les directions – sous-ministre et premier sous-ministre adjoint – des ministères soient «dualisées». En d’autres mots, si un ministère a un anglophone bilingue comme sous-ministre, il faudrait impérativement que son principal sous-ministre soit un Acadien, et vice versa si le sous-ministre est Acadien, le premier sous-ministre adjoint serait impérativement un anglophone. Sous-ministre et sous-ministre adjoint devront être bilingues.

Pour que la dualité se transpose effectivement sur le plan financier, il faudrait que lors de la présentation des budgets et des rapports annuels, il soit clairement identifié les postes budgétaires assignés explicitement à chacune des communautés linguistiques, et par le fait même identifier les argents voués aux développements du nord et du sud.

Voici ce que à quoi mes réflexions politiques du jour m’ont amené!