C’est très simple à comprendre

Monsieur le premier ministre Blaine Higgs, vous vous plaignez que les élèves anglophones ne sont pas bilingues à la fin de leurs études secondaires.

C’est très simple à comprendre. Les élèves anglophones ne veulent pas apprendre la langue française.

Ces élèves anglophones disent haut et fort que la langue française est inutile pour eux. Ils affirment qu’ils n’ont pas besoin de parler français au Nouveau-Brunswick.

Fernande Cantin
Dieppe