M. Higgs mérite plus qu’une petite taloche sur les doigts

J’ai lu avec attention le texte de l’éditorialiste François Gravel dans le journal du 17 avril. Il attaque de front le premier ministre Blaine Higgs de bien des façons pour ses attitudes biaisées envers divers groupes.

Je m’attends toujours à ce que M. Higgs fasse une sortie en règle à l’endroit de l’Acadie Nouvelle. Il a du métier, il sait comment provoquer.

À force de le marteler pour ses prises de position, le chef du gouvernement finira peut-être par perdre patience avec le journal des Acadiens.

Mais à bien y penser, il préfère garder certains Acadiens «de son bord». Il y a encore des progressistes-conservateurs chez le peuple acadien.

L’éditorialiste ne ménage pas le premier ministre. Au contraire, il lui fait une série de remontrances des plus sévères.

Et selon moi, M. Higgs mérite plus qu’une petite taloche sur les doigts. Qui d’autres que l’Acadie Nouvelle peut jouer ce rôle?

Pourquoi pas une rencontre entre Blaine Higgs et l’équipe éditoriale de l’Acadie Nouvelle! Il faut se parler pour commencer à se comprendre.

M. Higgs tient mordicus à ses idées et il ne changera pas d’avis du jour au lendemain. Je pourrais en dire autant de l’Acadie Nouvelle.

Heureusement que nous avons notre journal.

Marcel Arseneau
Moncton