Je me permets de venir émettre certaines opinions et commentaires sur le sujet qui alimente les médias sociaux de notre région, le pont entre Shippagan et Lamèque.

Économie: ce pont qui relie les Îles Lamèque et Miscou à la Ville de Shippagan est l’unique lien par lequel transitent toutes les exportations et importations touchant les deux îles.

Exportations: produits de la mer, de la tourbe, bleuets, canneberges et autres.

Tous ces produits passent par ce pont pour atteindre les marchés et générer des dollars nouveaux dans l’économie canadienne et du Nouveau-Brunswick.

Importations: tous les biens et services acheminés vers les consommateurs de la population cheminent par cette traverse. Je lance un défi à la population des îles de trouver des items qui n’ont pas suivi ce chemin, à l’exception de biens antiques.

On peut mentionner tous les matériaux qui composent nos maisons, les produits pétroliers et tout le reste.

La TVH doit être payée sur la majorité de ces biens ce qui enrichit d’autant les différents paliers du gouvernement.

On peut certainement chiffrer l’impact de ces activités économiques par centaines de millions.

Notre député fédéral, Serge Cormier, a mentionné sur les ondes de CKRO que son gouvernement avait investi 104 millions $ dans les infrastructures du port de Belledune, ce dont je le félicite.

Mais il me semble que notre infrastructure mérite amplement un traitement semblable de nos gouvernements.

Historique du pont: Le pont actuel a été bâti par un groupe de citoyens des deux rives dont mon père faisait partie. Ces gens s’étaient lassés des promesses non tenues des gouvernements. Le pont était payant à l’ouverture en 1959, mais les bâtisseurs avaient comme vision qu’aux prochaines élections le gouvernement achèterait celui-ci et c’est ce qui s’est produit en 1960.

Conclusion: j’ose espérer que nos gouvernements sauront reconnaître le bien-fondé d’une nouvelle structure pour toutes les raisons déjà énumérées dans les médias en plus de reconnaître la valeur économique de ce lien.

Jean-Claude Larocque
Lamèque

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle