Présentement plus de 80% de la population de notre province est doublement vaccinée, alors que plus ou moins 20% ne l’est pas.

Alors, que ce soit dans le monde de la santé, de l’éducation ou des services en général, cette minorité nous impose les conséquences de leur choix, c’est-à-dire: confinement, port du masque, distanciation et les effets négatifs encourus dans les hôpitaux, les salles de classe, et ailleurs.

Ce qui m’amène à comprendre que la majorité silencieuse est prise en otage par une minorité de gens qui invoque tous les prétextes pour retarder ou refuser la vaccination.

Oui, on ne peut pas nier que la pandémie actuelle cause beaucoup d’inconvénients à notre société, mais il y a pire à l’horizon. C’est ce comportement rétrograde qui entretient l’ignorance des masses afin d’empêcher l’évolution des connaissances dans un domaine particulier, et ce, malgré l’existence de preuves avérées: c’est-à-dire l’obscurantisme.

Alain Roberge
Dieppe

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle