Nous exigeons que notre gouvernement et que les membres du CUPE cessent de prétendre que l’enseignement en ligne est un moyen fiable de poursuivre les apprentissages et qu’ils trouvent un moyen de retourner nos enfants dans nos écoles dès que possible. Nos enfants ne devraient pas être un moyen de pression pour obtenir gain de cause. Puisque la négociation est la seule solution: au nom de nos enfants, faites preuve de leadership et ramenez nos enfants à l’école!

Tel que nos CÉD (conseil d’éducation du district scolaire) ont mentionné la semaine dernière, nous réitérons que le système d’éducation est déjà très affaibli par le besoin continu de voir aux divers défis qu’engendre la gestion de la pandémie. L’ajout de la situation déstabilisante actuelle affecte négativement le cheminement de nos enfants dans nos écoles du NB. Le monde d’apprentissage virtuel va encore une fois provoquer un retard supplémentaire pour la grande majorité des élèves du NB. Non seulement nos enfants en souffrent académiquement, mais les impacts de cette mesure sur la santé mentale de ces derniers sont inacceptables et non nécessaires.

De plus, selon la convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies, «chaque enfant a droit à l’éducation et aux soins dont il a besoin» (article 23). Selon l’article 28, «chaque enfant à droit à une éducation de qualité». Finalement, selon l’article 4, «le gouvernement a la responsabilité de s’assurer que tes droits comme enfant sont respectés. Le gouvernement doit, avec tes parents, protéger tes droits et créer un environnement qui te permet de grandir et de développer ton potentiel».

Encore une fois, ce sont nos enfants, nos familles qui subissent les impacts néfastes de cette situation sur laquelle nous n’avons aucun contrôle. Il ne faut pas se leurrer, cette grève a des conséquences néfastes sur nos enfants. Nous avons tous des amis, des membres de nos familles et des collègues qui se trouvent sur le piquet de grève. Ils ont notre appui, mais non au détriment de nos enfants.

Pour l’amour de tout ce qui est saint dans ce monde, parlez-vous et arrêtez d’utiliser nos enfants comme moyen de pression!

Membres du CPAÉ
École des Pionniers
Quispamsis

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle