Que de temps perdu en souffrances pour les victimes et leurs familles.

Lorsque l’Acadie Nouvelle a publié un premier texte sur le changement de nom de l’École Ola-Léger de Bertrand, le District scolaire francophone Nord-Est en connaissait très bien la raison.

Pourquoi ne pas avoir dit la vérité tout de suite?

Encore aujourd’hui, le 16 novembre, Mme Ghislaine Foulem ne précise pas la raison de la plainte.

Pourquoi ce silence?

Je suis très heureuse que l’école de mon village natal ne portera plus ce nom.

Quelle libération pour tous.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle