Au cours des dernières semaines, de multiples et éloquents témoignages ont été exprimés à travers différents médias de notre province. Ils visaient surtout ceux qui nous ont quittés pour leur rendez-vous final.

Avec de si beaux éloges, il est à se demander si ces personnes avaient vraiment conscience de notre profond amour et de notre sincère admiration durant leur existence terrestre.

Quoi qu’il en soit, par cette courte lettre, je voudrais d’abord témoigner mon estime envers le premier ministre provincial, l’honorable Blaine Higgs.

Sage, courageuse et ferme a été sa décision d’obliger toutes les personnes à l’emploi de notre province de se faire vacciner avant une date bien précise sous peine de ne pas être maintenues comme fonctionnaires. Je le loue donc sincèrement. Le Québec n’a pas eu ce même courage et a reculé devant la pression.

D’ici peu de temps, j’espère pouvoir exprimer de semblables sentiments envers lui quand il annoncera son adhésion au programme national de la petite enfance! D’ailleurs, il est l’un des rares, à mon humble avis, à ne pas faire partie du groupe d’adhérents.

La deuxième personne à reconnaitre publiquement au Nouveau-Brunswick est notre ancien premier ministre provincial, M. Bernard Lord.
Avec grande compétence, énergie et clairvoyance, il dirige la compagnie Croix Bleue Medavie qui s’est encore classée parmi les meilleures au Canada. En plus de cela, il présidera bientôt une association internationale vouée à la santé. Bravo M. Lord! Vous nous faites encore honneur!

Une troisième personne à souligner et à reconnaitre est une courageuse femme de Grand-Sault. Depuis les tous débuts de la pandémie, elle s’opposait catégoriquement au mérite du vaccin. Par contre, ayant eu le malheur de contracter le vilain virus qui l’a conduite à l’hôpital, elle a complètement changé d’opinion. Devant la mort et les souffrances, elle est devenue une sincère collaboratrice et promotrice du vaccin!

J’allais oublier l’honneur qu’a reçu le 21 novembre Mme Antonine Maillet. Elle est maintenant l’une des très rares personnes de notre pays à détenir le prestigieux Ordre national de la Légion d’honneur de la France. Nos sincères félicitations Mme Maillet!

En guise de conclusion, je veux brièvement et fièrement mentionner un couple de Rogersville ayant décidé de revenir dans son village après l’avoir quitté pendant plusieurs années.

Il s’agit de Mme Marie-Paule Deveau et de M. Luc Doucette qui ont établi tout récemment leur propre entreprise en offrant à leur nombreuse clientèle un excellent café. L’atmosphère y est incomparable et j’y retournerai bientôt! Il se trouve à l’opposé de la pharmacie locale sur laquelle vous pourrez admirer une magnifique muraille représentant la jeunesse et l’histoire de ce fier village. L’œuvre a été créée par Émilie Cormier et a exigé pas moins de deux longs mois. Bravo à vous quatre!

Alcide F. LeBlanc
Moncton

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle