En beauté et en chaleur humaine, la Vallée de Memramcook se distingue.

Grâce à ces deux caractéristiques ci-haut mentionnées, il n’est nullement étonnant que de nombreuses personnes choisissent de se construire et de déménager dans cette vallée.

Il faut le dire. Les gens sont très accueillants, polis et serviables. Je parle avec connaissance et expérience, car j’y ai passé quatre années de ma vie, soit entre 1953 et 1957, pour y faire des études classiques à l’Université Saint-Joseph.

Ce furent des années fort agréables et inoubliables.

Depuis lors, j’y suis retourné à maintes reprises soit pour assister à de nombreux spectacles de différentes natures ou tout simplement pour me divertir l’esprit ou observer les lieux qui m’ont charmé et qui continuent toujours à le faire.

Par contre, et c’est avec un certain regret que je le dis dans ce court texte, au moins deux éléments diminuent la beauté de ces lieux.

D’abord, c’est l’existence de quelques rares édifices abandonnés qui devraient disparaître.

Se peut-il que les anciens propriétaires n’habitent plus dans la vallée ou qu’ils soient morts ou peut-être encore qu’ils n’aient absolument pas les moyens financiers d’agir?

Si c’est l’un de ces motifs, peut-être que le conseil municipal pourrait trouver une solution magique.

La deuxième cause nuisible à cette région, c’est le chemin appelé Old Shediac Road.

Les nids de poules ou, si vous préférez, les nids de coq, sont très nombreux et dangereux pour les automobilistes et les piétons.

Ne serait-ce pas le temps d’approcher le gouvernement provincial qui jouit actuellement d’un surplus budgétaire assez considérable?

Dans tous les cas, en dépit des deux dernières observations, il fait bon vivre et visiter la Vallée de Memramcook!

Alcide F. LeBlanc
Moncton

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle