La plupart des gens apprécient au plus haut point les héros, et ce, peu importent les domaines.

Parfois, on les identifie dans la sphère sportive comme ce fut le cas récemment avec le départ terrestre du regretté Guy Lafleur.

On peut aussi en reconnaître dans l’univers politique, comme les décès de Pierre-Elliott Trudeau, de John F. Kennedy ou encore de Louis-J. Robichaud.

De tout temps, la personne qui occupe le plus prestigieux rang dans mon esprit et dans mon cœur, c’est celle qui lutte vaillamment et courageusement pour la justice, non seulement pour elle-même, mais aussi et surtout pour celle des autres.

Tout récemment, en une seule journée, j’ai lu deux courts livres qui sont publiés par Les Éditions de la Francophonie. L’un est en anglais et l’autre est magistralement traduit en français. Chacun traite du même sujet. Il s’agit du très long et très courageux combat de Normand Bérubé, un homme d’affaires de Moncton, contre la ville de Dieppe.

Cette lutte, d’après mon humble avis, n’était pas seulement personnelle, mais elle visait aussi à favoriser les gens à pouvoir se procurer et payer une résidence moins coûteuse et donc plus abordable dans la belle ville de Dieppe.

Sans la moindre hésitation, je recommande fortement aux amoureux de la justice de se procurer et de lire l’Affaire Noron contre la ville de Dieppe qui vient tout juste d’être publié. Chaque œuvre compte moins de 80 pages et nous décrit le difficile combat qui s’est échelonné sur une quinzaine d’années.

Tout récemment, j’ai visité Le Domaine Dover à Dieppe. Les terrains et les maisons sont très bien entretenus et propres. Les gens ont un toit n’ayant pas exigé d’énormes sommes monétaires. Ces gens me semblent heureux.

Je classe donc Normand Bérubé comme un grand héros qui représente au plus haut point le courage, le combat, la conviction et la justice. En d’autres mots, un véritable héros dans notre propre coin de pays!

Alcide F. LeBlanc
Moncton

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle