C’est tellement agréable, quand il fait beau et chaud. C’est comme partir pour le Sud, sans avoir à se déplacer!

Le soleil et la chaleur ont définitivement quelque chose d’agréable et de très réconfortant, merci.

Mais il ne faut pas oublier que dans le grand calendrier de tous les temps, la chaleur et le beau temps n’arrivent pas avant leur temps, normalement.

Il faut peut-être avoir vécu un peu pour connaître la différence, ou s’informer assidûment pour être sensibilisé à la question.

Bientôt, depuis mon autobus scolaire, dans les tranchées du comté, je serai en mesure de le confirmer comme vous. Le beau temps arrive plus tôt que prévu et on ne s’en soucie guère.

Déjà, à mon âge, les années me permettent de le dire. Pourtant, à côté de Noé, je suis très très jeune.

Malheureusement, les jeunes ne voient pas la différence, et on ne peut surtout pas leur reprocher. C’est vrai qu’à cet âge-là, la marge de différence entre les années est beaucoup plus petite que la mienne.

On doit leur en parler, sans leur faire peur. Ils n’auront pas le choix de vivre avec cette différence climatique qui arrive beaucoup plus vite que prévu. Attachez vos tuques, selon le GIEC.

Aujourd’hui, je rêve d’un météorologue qui nous dira quotidiennement à quoi se compare la température d’aujourd’hui à celle d’il y a 5, 10, 15 ans, au lieu de nous annoncer (avec toute la fierté du monde) que demain il va faire tellement beau.

Y fait beau merci…

Marc H Savoie
Moncton

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle