Elles sont très endommagées et dangereuses. Les routes de notre région sont pitoyables et affreuses.

Selon nous, élèves de 7e année A du Galion des Appalaches, il est capital qu’une action concrète soit entreprise dans le but de les réparer.

Nous allons donc vous parler des dommages faits aux véhicules ainsi qu’à l’image de la ville de Campbellton.

En premier lieu, les dommages causés aux voitures… Rouler dans ces énormes nids de poules occasionne des dépenses non souhaitées pour les conducteurs qui doivent faire réparer des bris qui sont très dispendieux. De plus, les usagers de ces routes primaires et secondaires, comme les jeunes adolescents en scooter, peuvent être victimes d’un grave accident qui occasionnera des blessures qui peuvent être graves et même fatales. Le soir et durant les jours de pluie, ces trous ne sont pas visibles et représentent une source de stress pour tous les conducteurs de la région. En circulant dans presque tous les chemins de la ville, nous devons serpenter ici et là pour éviter les nids de poules tout en gardant l’attention sur la voiture qui arrive en sens inverse.

En second lieu, l’image ou la première impression quant à l’état des routes que la ville de Campbellton donne aux touristes laisse à désirer. Ils ne s’attendent pas de briser leur véhicule quand ils sont de passage dans une nouvelle région pour y découvrir les attraits, mais malheureusement en ce moment, c’est la réalité dans notre ville.

Leur budget est planifié afin d’offrir de belles vacances et un séjour agréable à leur famille dans notre région, pas pour faire réparer leur voiture.

À notre avis, l’état des routes fait en sorte que plusieurs touristes poursuivront leur chemin au lieu de s’arrêter ici pour un moment de répit et ainsi contribuer à notre économie.

Pour conclure, nous souhaiterions que notre demande, soit celle de réparer les routes de Campbellton et du Restigouche, soit entendue et prise en considération par les élus de notre région.

N’oubliez jamais que vous, que votre famille, que vos enfants utilisent ces routes et que peut-être un jour, un appel d’urgence pourrait vous être adressé.

Sur ce, merci d’avoir pris le temps de prendre connaissance de nos inquiétudes et nous espérons une réponse de votre part.

Classe de français 7A
Mme Geneviève Gagnon
Campbellton

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle