Félicitations à Michael Nadeau pour son courage. C’est un élève de la douzième année qui fréquente l’école de la cité des Jeunes A.-M.-Sormany d‘Edmundston. Tout récemment, il a eu le grand courage de révéler que l’intimidation était toujours une réalité dans son école et qu’elle se manifestait d’une façon encore plus grande cette année que par les précédentes. Le directeur de cette institution, Bertin Lang, confirme.

Que signifie donc le mot intimidation? L’intimidation comporte toujours une relation irrespectueuse entre deux ou plusieurs individus. Dans chaque cas, il y un ou plusieurs bourreaux communément appelés agresseurs et une ou plusieurs victimes.

Cette relation intimidante est toujours inappropriée, indigne, inhumaine. Elle peut se manifester de diverses façons comme par des mots écrits, des images, des touchers, des comportements ou encore par des paroles agressives et menaçantes. Parfois, le bourreau procédera par des moqueries ou des menaces qui blessent, humilient et surtout qui causent la peur. En d’autres mots, le bourreau cherche le pouvoir par le moyen de la peur.

Rappelons que les bourreaux ne se trouvent pas seulement dans les écoles, mais également dans le monde commercial, dans certains foyers, en politique et ailleurs.

Les conséquences chez les victimes sont très graves et sérieuses. Elles peuvent donc penser et même croire qu’elles sont socialement indignes. Une telle attitude peut créer une sorte d’enfer terrestre.

Pour s’en sortir, les victimes peuvent employer la méthode de Michael Nadeau. Elles doivent donc prendre leur courage en main, en parler avec leurs parents, avec la direction de l’école, les enseignants, les conseillers d’orientation, les psychologues et même la police.

En d’autres mots, personne n’a le droit de faire souffrir les autres peu importe leur milieu d’origine. Le silence ne constitue pas une recette magique. C’est par le courage, par la dénonciation et par l’action de tous. Si les victimes gardent le silence, leurs bourreaux continueront à les faire souffrir et détruiront peu à peu leur dignité humaine tout comme leur goût de vivre. L’intimi-dation est un autre virus à extirper.

Alcide F. LeBlanc
Moncton

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle