Eh oui, le gouvernement de Justin Trudeau fait appel du jugement de la Cour du Banc de la Reine qui dit que l’unilinguisme de la lieutenante-gouverneure est inconstitutionnelle.

Ce que je ne comprends pas, c’est que le ministre Dominic Leblanc est d’accord qu’à l’avenir le poste de lieutenant-gouverneur devra être bilingue. Mais, aujourd’hui il n’est pas d’accord que la juge en chef de la Cour du Banc de la Reine détermine que la décision de nommer une lieutenante-gouverneure unilingue anglophone est inconstitutionnelle?

Ridicule. C’est simple, le gouvernement Trudeau n’aurait jamais dû nommer une personne unilingue anglophone à ce poste dans une province officiellement bilingue.

Justin Trudeau a fait une grosse erreur constitutionnelle.

Où est la ministre des Langues officielles du Canada, Ginette Petitpas-Taylor, dans ce dossier? Son mandat est de faire la promotion du bilinguisme au Canada surtout dans les régions minoritaires francophones. Son silence est aussi ridicule.

J’espère que le tribunal va rejeter la demande d’appel.

Luc Swanson
Dieppe

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle