Nous aimerions répondre à l’article de votre journal daté du 1er juin 2022 intitulé Accès aux cours d’eau: Shediac cherche des options.

Nous sommes deux des plus de 400 citoyens qui ont signé la pétition pour rouvrir la rampe d’accès aux petites embarcations sur la rivière Scoudouc, à Shediac. En raison de nombreuses demandes d’accès à l’information, nous avons été en mesure de prouver au conseil municipal de Shediac que les raisons des motions de la ville datées du 30 août 2021 pour fermer la rampe existante ont été fabriquées par deux employés de la ville, mais ils refusent toujours de rouvrir la rampe.

L’incapacité ou la réticence apparente du conseil municipal de Shediac à soutenir ses citoyens dans cette affaire donne l’impression qu’ils sont seulement intéressés à couvrir leur manque d’attention aux détails. En ne faisant rien, ils disent à leurs employés qu’ils sont autorisés à priver nos citoyens de leurs droits.

Puisqu’il n’y avait pas de rapports d’accident ou même de quasi-accidents qui pouvait indiquer que la rampe qu’ils ont fermée sur une propriété privée causait un danger pour les citoyens, la question à laquelle il faut répondre est: «Pourquoi ont-ils fermé une rampe à l’endroit le plus optimal et cherchent d’autres sites pour créer une autre rampe aux frais des contribuables?».

Gérard et Odette Pellerin
Shediac

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle