Je n’ai pas fait partie du comité qui a fondé la compagnie du Théâtre populaire d’Acadie, je n’ai jamais non plus siéger sur aucun comité de cette compagnie de théâtre. Cependant, j’ose croire que cette compagnie a été fondée pour promouvoir nos œuvres théâtrales, nos pièces de théâtre à nous, notre culture, notre histoire, nos comédiens et tout ce qui vient avec.

J’ai beau creuser ma mémoire, mais je ne me souviens pas d’avoir vu grand-chose de l’Acadie dans cette boîte théâtre.

Ce n’est pourtant pas le matériel qui manque, nous avons des bijoux de pièce de théâtre de culture acadienne qui dorment sur les tablettes qui parlent de nous, de notre culture, de notre histoire et qui pourraient être jouées par de bons comédiens acadiens. Ceci pourrait probablement motiver les plus jeunes écrivains à se lancer dans l’écriture de pièces de théâtre et ainsi promouvoir notre talent en Acadie.

Il me semble qu’il y a tellement de possibilités avec cette boîte théâtre, non seulement pour présenter des pièces de théâtre, mais aussi pour donner des cours de formation sur tout ce qui touche le théâtre, présenter des spectacles d’humoristes acadiens, des spectacles de nos chorales paroissiales et même des boîtes à chansons.

Mais non, on préfère nous présenter des pièces de théâtre de grande envergure, à des prix exorbitants que le commun des mortels qui aime aussi le théâtre ne peut se payer.

Je pense qu’il est temps que les dirigeants de cette compagnie du Théâtre Populaire d’Acadie repensent à sa mission ou à son orientation ou tout simplement changer de nom.

André Boudreau
Bas-Caraquet

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle