Le site internet Berlitz mentionne que selon des recherches récentes, des personnes bilingues peuvent être plus performantes que les monolingues en termes de capacités cognitives.

Les locuteurs bilingues ont plus de facilité à se concentrer sur des informations plus importantes et à supprimer des informations non pertinentes. Ces compétences permettent aux bilingues de mieux hiérarchiser les priorités et d’être plus polyvalents.

Toujours selon des spécialistes en linguistique, «Communiquer dans la langue maternelle de quelqu’un est non seulement une excellente façon de montrer du respect, mais cela aide également à comprendre les autres, à voir le monde à travers leurs yeux et à créer un lien personnel plus profond qui va bien au-delà du simple fait d’être compris.»

Au Nouveau-Brunswick, province officiellement bilingue, les francophones représentent un tiers de la population. Elle réclame à répétition de la part des leaders politiques bilingues qu’elles ou ils soient capables de communiquer avec tous ses citoyens et ses citoyennes. Plusieurs comprennent qu’il s’agit non seulement d’un droit fondamental mais aussi d’une compétence pour réussir en politique.

Le désordre social que nous vivons depuis ces derniers temps au Nouveau-Brunswick confirme ce que les études révèlent. Kris Austin et le premier ministre Higgs, deux anciens militants du Parti COR, n’ont pas les compétences pour siéger au comité d’étude pour améliorer la Loi sur les langues officielles. Ils manquent de flexibilité et d’empathie envers la minorité linguistique. Ils sont incapables de nous comprendre et de voir le monde à travers nos yeux.

Ce qui surprend encore plus, les politiciens et des conseillers politiques francophones sont avares de commentaires devant des comportements et des agirs aussi irrespectueux et menaçants envers leur communauté linguistique.

Nelson Mandela a dit un jour: «Si vous parlez à un homme dans une langue qu’il comprend, vous parlez à sa tête. Si vous lui parlez dans sa langue maternelle, vous parlez à son cœur.»

Kris Austin et Blaine Higgs obtiennent la note F sur les deux plans!

Jeanne d’Arc Gaudet
Moncton

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle