C’est un beau geste de solidarité que 21 organismes acadiens se soient mobilisés pour défendre nos droits. C’est rassurant pour nous tous et ça nous démontre qu’il y a du leadership en Acadie.

Cela étant dit, nous devons être des stratèges rationnels dans notre façon d’agir dans le contexte actuel. C’est là que les mots sont importants.
Affirmer que Blaine Higgs est un fou, ou pire encore, c’est insinuer que la majorité des Néo-Brunswickois qui l’ont élu le sont aussi.

Nos porte-parole acadiens se doivent de mettre la table pour le dialogue au lieu de se défouler en employant des mots imprégnés de mépris.

N’oublions pas que nous sommes condamnés à vivre à côté et avec la majorité, qui est anglophone.

Il faut utiliser des mots qui font avancer le dialogue. Il faut montrer que la cause est juste et que le peuple acadien est uni dans sa démarche.

M. Higgs est au pouvoir et ne démissionnera pas pour faire plaisir aux francophones. Il a réussi à se faire élire sans le vote acadien et il ne se prive pas de nous le rappeler.

Lorsqu’on diabolise, on isole, et lorsqu’on isole, on ne se parle plus, et lorsqu’on ne se parle plus, l’autre devient l’ennemi irréductible.

Nous devons faire comprendre à M. Higgs la teneur de la Loi sur les langues officielles, comme l’a fait Michel Doucet dans sa lettre sur le transport scolaire. Nous pouvons trouver les mots qui l’aideront à mieux connaître la réalité du tiers de la population de sa province.

Et si nous voulons le critiquer, nous pouvons le faire avec un peu de courtoisie. Par exemple, au lieu de dire que M. Higgs manque d’ouverture, on pourrait dire que les huîtres sont meilleures une fois ouvertes.

Au lieu de dire que M. Higgs n’est pas un bon gestionnaire financier, on pourrait dire qu’il est avare avec l’argent des autres.

Au lieu de dire que M. Higgs est un autocrate, on pourrait dire que son style de gestion est dépassé et laisse peu de place aux autres à la table.

Les mots sont importants!

Euclide Chiasson
Dieppe

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle