La région Neguac-Lagacéville perd un ami d’un talent énorme: Jean (Bubba)-Louis Robichaud.

Jean-Louis Robichaud, décédé récemment, a été un athlète talentueux, mais aussi une personne chaleureuse, agréable et très spéciale qui a toujours rendu le monde autour de lui meilleur, en raison de son attitude positive, de sa bonne humeur et, comme disaient nos grands-parents, de «sa bonté même»!

Il a excellé dans plusieurs sports (baseball, hockey, ballon-balai) et il a maintenu, durant ses compétitions, sa bonne humeur, sa gentillesse (malgré sa force extraordinaire) et sa générosité.

Il a fait partie des deux équipes championnes de Neguac en 1981 au Hockey (Ligue acadienne du nord) et baseball (Ligue de la Baie des Chaleurs). Lors de ce championnat, il a réussi un exploit absolument unique de lancer 19 manches!

J’ai eu le plaisir de jouer avec Jean-Louis dans plusieurs sports et je me souviens de ses prouesses et de son plaisir à jouer au hockey avec la faculté d’Éducation physique de l’UdeM. Le cri de notre entraîneur, «Vas-Y Louis!» nous fait encore sourire, parce que Jean-Louis y allait!

Jean-Louis a connu des défis au niveau de sa santé mentale, mais cela n’a jamais été dû à un manque d’intelligence. Il est l’une des personnes les plus intelligentes qu’il m’ait été donné de côtoyer.

Je me souviens que lors de nos voyages hebdomadaires à l’UdeM, en 1975, les cinq autres passagers dans ma Ford familiale appréciaient sa reprise des monologues d’Yvon Deschamps… il les connaissait par cœur! Il pouvait discuter de toutes sortes de choses, grâce à ses années de scolarité, mais aussi parce qu’il dévorait les livres.

Un homme brillant et amusant qui a malheureusement souffert des effets d’une santé mentale affaiblie, à une époque où l’aide n’était pas disponible ou offerte.

Jean-Louis n’a peut-être pas atteint son potentiel au niveau professionnel, mais il nous a laissé quelque chose d’encore plus important: le respect des autres, la jovialité quotidienne et une approche positive et saine de la vie de tous les jours.

Adieu, mon ami, et merci pour ta bonté et ta grande amitié.

Édouard (Bébé) Allain
Coéquipier et ami de Rivière-des-Caches

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle