Bonjour M. Higgs, comment allez-vous? Je vous écris au sujet de votre position sur les langues officielles encore une fois.

Pour votre information, j’ai déménagé d’une ville francophone à Fredericton en 1991 avec mon fils âgé de 2 ans et ma fille âgée de 3 mois. À l’époque, le CoR était omniprésent dans la capitale.

Où étiez-vous pour m’aider quand j’allais au Regent Mall pour magasiner et amener mes enfants au terrain de jeu qui leur était destiné?

Je ne dérangeais personne, je surveillais mes enfants. Une femme m’a adressé la parole pour me dire: «Speak white». Je lui ai demandé de répéter et elle a dit que si j’étais une bonne mère, je parlerais à mes enfants en anglais. J’étais outrée! Quelle bienvenue dans la capitale du Nouveau-Brunswick! J’ai dit à voix basse: «Mes enfants seront bilingues et non les tiens». Elle ne m’a pas entendue. Elle ne s’est pas excusée non plus.

Plus ça change, plus c’est pareil. Vous avez voulu être le chef du CoR, car vous êtes contre la Loi sur les langues officielles. Ce parti proposait également d’offrir des services francophones seulement dans les régions dans lesquelles les francophones sont majoritaires. En 1991, le chef du CoR, Arch Pafford, a été élu dans Miramichi. C’est justement l’année où je me suis fait dire: «Speak white».

Durant les années 1990 à Fredericton, pendant la Fête nationale du 15 août, les Acadiens se réunissaient à l’hôtel de ville et de l’autre côté de la rue, il y avait les militants du CoR. Je vais dire la phrase suivante dans votre langue: «You want to poke the Acadian Bear. Poking is harassment».

Depuis 2018, c’est très difficile pour les relations entre les deux communautés linguistiques. Honorable Higgs, votre crédibilité est atteinte!

Je vous supplie de respecter les Acadiens et les francophones de notre province.

Marie-Claire Pitre
Apohaqui

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle