Miguel Raymond décroche l’or au Brésil

BELO HORIZONTE, Brésil – Le judoka Miguel Raymond n’a pas fini d’impressionner.

Présent à Belo Horizonte, au Brésil, pour prendre part à un camp d’entraînement en compagnie de l’équipe de judo du Nouveau-Brunswick qui participera aux Jeux de la Francophonie à la fin de septembre, le cadet des frères Raymond a livré une solide performance à la Coupe Minas Tenis ce week-end.
Lors de cette rencontre internationale, le judoka du Restigouche a mérité la médaille d’or au terme d’un parcours sans faille chez les cadets 81 kg.
Pour Miguel Raymond, ce triomphe représente une belle surprise, quelques semaines à peine après avoir décroché le titre canadien cadet des 81 kg. Ce dernier participera d’ailleurs au Championnat mondial de judo U-17 du 6 au 9 août, en Hongrie.
«C’est une très bonne préparation pour lui avant les mondiaux. Ça va certainement booster sa confiance. Miguel apprend vraiment très vite et sa progression se fait rapidement. Il m’a surpris de gagner à cette compétition internationale surtout qu’il a gagné tous ses combats par ippon», raconte, avec enthousiasme, le directeur technique de Judo Nouveau-Brunswick, Jean-Pierre Cantin.
«Il a montré beaucoup de confiance sur le tapis et il voulait vraiment gagner. La confiance, c’est souvent ce qui fait la différence dans un combat de haut niveau et il a prouvé qu’il pouvait bien le faire», enchaîne Cantin.
 

Deux médailles pour Lamarche
Outre Miguel Raymond, le Nouveau-Brunswick a fait belle figure lors de cette rencontre internationale de judo, récoltant quatre autres médailles.
Myriam Lamarche, de Saint-Quentin, a notamment raflé l’argent chez les seniors ainsi que le bronze dans la classe junior des 63 kg. À chaque fois, c’est la même jeune judoka brésilienne qui l’a freinée dans son parcours en route vers l’or. Il s’agit d’excellents résultats pour Lamarche, elle qui revient à la compétition après une opération au genou.
Pour sa part, blanchi lors de la compétition senior, Maxime Raymond a mis la main sur la médaille d’argent du côté des juniors 81 kg.
«Maxime n’a peut-être pas gagné de combat chez les seniors, mais il a tout de même bien fait et beaucoup appris», décrit Jean-Pierre Cantin.
Enfin, James McManus, de Fredericton, a décroché l’argent du côté senior 100 kg.
La délégation néo-brunswickoise poursuivra son camp d’entraînement toute la semaine, à Rio de Janeiro, avant de rentrer au bercail samedi.

En bref… Mis à part les médaillés, le groupe du Nouveau-Brunswick comprend également les judokas Ok Ikejiani (Saint-Jean), Josh Shannon (Saint-Jean), Vanessa St-Pierre (Saint-Quentin) et Ian Traversy (Oromocto)…