Les Psychos de Kent-Sud visent la finale

SAINT-ANTOINE – Menées par la lanceuse Janelle Poirier, les Psychos de Kent-Sud visent une participation à la finale du Championnat provincial de balle rapide bantam, qui aura lieu à Bouctouche et à Notre-Dame-de-Kent en fin de semaine.

L’artilleuse originaire de Sainte-Anne-de-Kent montera sur le monticule dès la partie d’ouverture de cet événement, qui sera présentée ce soir à 19 h, à Bouctouche.
Les Psychos croiseront alors le fer avec la formation de Chaleur en rouge.
«On veut se classer pour les Championnats de l’Est canadien qui aura lieu à Bathurst à la fin août, alors il faut terminer au premier ou au deuxième rang», a raconté Roger Mazerolle, de Saint-Antoine, qui dirige l’équipe de Kent-Sud. 
Le pilote des Psychos a grandement confiance en sa lanceuse numéro un, qui entamera la plupart des rencontres.
«Janelle a une excellente balle rapide et tout un changement de vitesse. Elle est intelligente et coriace. Elle n’abandonne pas», a vanté son entraîneur. 
Âgée de 16 ans, Janelle Poirier est consciente que les attentes envers elle sont élevées, ce qui la motive.
«J’aime mieux jouer sous pression», a indiqué Poirier.
Un peu plus tôt en juillet, les Psychos ont pris part à un tournoi dans la région de Montréal, au Québec. Elles ont perdu leurs six parties, mais malgré ce fait, elles ont gardé le moral.
«On a eu de bonnes pratiques à Montréal. En fin de semaine, les équipes ne seront pas si fortes», a indiqué Poirier, signalant que les troupes de Chaleur et Saint-Jean seront à surveiller.
Outre Kent-Sud, Chaleur et Saint-Jean, trois autres formations lutteront pour le titre provincial, soit une deuxième de Chaleur, une de Fredericton et une du Madawaska.
«À Montréal, c’était fort, mais les filles étaient tout de même satisfaites. Seule l’équipe des États-Unis nous a écrasées. Nous avons fait peur à certaines formations de l’Ontario et du Québec», a relevé Mazerolle, fier que ses filles aient acquis de l’expérience de qualité en sol québécois.
L’équipe de Kent-Sud compte dans ses rangs quatre filles de Sainte-Anne-de-Kent, trois de Lamèque, deux de Bouctouche, une de Saint-Antoine et une de Dieppe.

Deux équipes
Les championnes en titre de la catégorie bantam proviennent de la région Chaleur, qui a deux formations inscrites au tournoi provincial.
L’entraîneur des Rouges, Michel Doucet, aimerait bien que les deux clans de sa région obtiennent un laissez-passer pour les Championnats de l’Est canadien.
À noter que Chaleur est assurée d’au moins une place en tant qu’équipe hôtesse.
«Une équipe est plus forte défensivement (les Rouges), tandis que l’autre est plus forte offensivement (les Bleus)», a fait savoir Doucet.
Judith Boudreau, qui a participé aux Jeux du Canada à Régina en 2005, dirigera les Bleus.

La jeunesse
Comptant sur un jeune alignement, Patrick Thibault, le pilote du Madawaska, souhaite tout de même que ses athlètes atteignent la demi-finale.
«Nous sommes en train de rebâtir, a indiqué celui qui compte sur une excellence lanceuse en la personne de Courtney Martin. Nous avons une équipe assez jeune avec un manque d’expérience, mais notre calibre sera quand même bon.»

En bref… La finale sera disputée dimanche après-midi (14 h) à Bouctouche… Samantha Belliveau et Alexandra Savoie seront absentes pour les Psychos en fin de semaine…