10 km Rhéal-Haché: Réjean Chiasson dans une classe à part

SAINT-ISIDORE – Sous une pluie diluvienne et un vent coriace, Réjean Chiasson s’est facilement imposé, samedi matin à Saint-Isidore, à l’occasion du 27e 10 km Rhéal-Haché.

L’Acadien originaire de Tilley Road a rapidement semé le peloton de 63 coureurs pour faire cavalier seul jusqu’à l’arrivée.
Son avance était tellement confortable qu’il a finalement bouclé le parcours avec une priorité impressionnante de plus de quatre minutes sur le médaillé d’argent, Todd Power.
C’est à Paula Keating, de Miramichi, qu’est revenu l’honneur de la troisième position du classement général en 39m54s.
Chez les femmes, Keating était bien devant sa plus proche poursuivante, s’imposant par près de neuf mi­nutes devant Marianne Levesque, de Charlo.
«C’était le fun, mais ce n’était pas très vite comme course. Après le premier kilomètre, j’étais pas mal tout seul», a reconnu Chiasson, le champion local qui demeure maintenant à Ottawa.
«À vrai dire, j’aime courir sous la pluie, mais le vent m’a ralenti pas mal. J’aurais pu faire un temps plus rapide, car ma course a vraiment bien été», ajoute celui qui compte maintenant trois sacres au 10 km Rhéal-Haché, soit 2009, 2007 et 2005.
Rour Chiasson, cette épreuve représente bien plus qu’un simple événement sportif.
«J’aime ça, car ça me permet de voir plein de gens que je ne vois pas souvent. Je viens dans le coin environ une seule fois par année», note le coureur de 26 ans.
Après ce triomphe, Chiasson n’aura pas trop de pain sur la planche sur le plan de la compétition. Son horaire ne comprend que les championnats nationaux de course sur route, en octobre à Toronto. Il prévoit aussi peut-être participer à un demi-marathon à Niagara Falls tout juste avant son rendez-vous canadien.
Satisfaisant, malgré tout
Avec des conditions de course aussi difficiles, le responsable de l’épreuve, Albénie Losier, s’est dit fort sa­tisfait du taux de participation.
«C’est certain que la température a découragé une couple de coureurs. C’était vraiment dur comme course. Le vent était pire que la pluie. Je suis bien content du nombre de participants. Il y a eu plusieurs jeunes qui ont pris part à la course. Il semblait y avoir beaucoup de personnes qui faisaient leur premier 10 km», indique-t-il.

En bref… Il y avait une très jeune recrue au sein du peloton de 63 coureurs, samedi matin à Saint-Isidore. À seulement 11 ans, Marie-Ève Thériault, de Paquetville, a parcouru les 10 km en 59m23s… Quelques coureurs locaux ont bien fait au 10 km Rhéal-Haché, dont Daniel Basque (42m37s), Frédéric Duclos (45m20s) et Yves Duguay (45m22s)…