Chaleur triomphe en balle rapide

BOUCTOUCHE – Pour une deuxième année de suite, une équipe de la région Chaleur s’est imposée au Championnat provincial de balle rapide bantam, qui s’est déroulé la fin de semaine dernière dans le comté de Kent. 

La formation rouge de Chaleur a enlevé les grands honneurs, elle qui a croisé le fer avec les Panthers de Saint-Jean en finale. 
Après avoir perdu 5 à 3 contre cette même troupe en ronde préliminaire, les protégés de Michel Doucet ont défait les athlètes du Sud par la marque de 8 à 5 lors du duel ultime.  
«Nous voulions prendre notre revanche», a fait savoir Julie Doucet, qui a été la frappeuse la plus productive de Chaleur avec un double, un simple et trois points produits lors du match décisif. 
Shanie Cormier et Gabrielle Robichaud ont chacune réussi un simple et produit un point, tandis que Cynthia Lebreton a cogné un simple. 
«Nous ne réalisons pas encore que nous avons gagné, a poursuivi Julie Doucet. Ça va peut-être nous frapper lorsque nous allons recevoir nos médailles.»
Les lanceuses Anouk Doucet (deux manches) et Carolane Duguay (cinq manches) se sont partagé la tâche au monticule, elles ont accumulé un total de 11 retraits sur des prises. Duguay a été créditée de la victoire. 
Du côté des Panthers, la lanceuse Kelsey Wear a subi la défaite, tandis que Chelsea Doiron a été la meilleure frappeuse des siennes avec deux simples et un point produit. 
Un retour en force
Les joueuses de Chaleur ont eu besoin de travailler fort pour rafler le titre, elles qui tiraient de l’arrière 4 à 2 après trois manches.
«Je savais que nous avions une bonne équipe et j’avais confiance dans mes filles. Tout peut arriver sur le terrain et nous avons joué en équipe», a commenté le pilote de l’équipe gagnante, Michel Doucet. 
Cynthia Lebreton était bien heureuse de remporter un deuxième titre consécutif, elle était la seule joueuse restante de la formation de 2008.
«Nous voulions gagner le championnat. Les filles voulaient connaître le feeling, a-t-elle fièrement lancé. Ce fut une belle expérience et je suis persuadée que nous allons bien faire au Championnat de l’Est canadien.»
Rappelons que Chaleur est l’équipe hôtesse de cet événement d’envergure, qui aura lieu à la fin août. On peut donc dire que les championnes du Nouveau-Brunswick sont rentrées par la grande porte. 
Chapeau au Madawaska
Frappée de plein fouet par la vague jeunesse, l’équipe du Madawaska (les Étoiles de l’école Grande-Rivière de Saint-Léonard) a tout de même réussi à grimper sur la troisième marche du podium. 
«Tu peux vanter cette formation. Toutes ses joueuses seront de retour en 2010!», a dit avec étonnement Roger Mazerolle, l’entraîneur des Psychos de Kent-Sud, qui ont dû se contenter du quatrième rang. 
Comme prévu, la lanceuse numéro un des Psychos, Janelle Poirier, de Sainte-Anne-de-Kent, a été à la hauteur des attentes, mais ce ne fut toutefois pas le cas de l’attaque.
«Contre l’équipe bleue de Chaleur, Janelle a effectué 17 retraits sur des prises sur une possibilité de 21! Elle n’a pas pu tout faire seule. Dimanche matin, son bras était fatigué et elle était un peu moins précise, mais elle a tout de même bien lancé, a indiqué Roger Mazerolle. La grande déception a été nos bâtons. Ils n’ont pas résonné.» 
La formation bleue de Chaleur et le Hoyt Trico Thunder de Fredericton, qui ont respectivement terminé cinquième et sixième, complètent le classement général du championnat provincial.