Le grand jour est arrivé pour Joëlle Proulx

DIEPPE – L’Acadienne Joëlle Proulx et ses coéquipières de l’équipe de l’Est canadien partent à la conquête de la médaille d’or au Championnat mondial de ringuette des 19 ans et moins qui sera présenté à Prague, en République tchèque, du 4 au 8 août. 

L’entraîneur-chef de la formation, Glenn Gaudet, est clair, net et précis quand le temps vient de faire connaître les objectifs de ses patineuses. «Nous avons un but: gagner, a-t-il fait savoir. Nous pensons que nous avons l’équipe pour gagner même si nous ne connaissons pas les formations de la Finlande.» 
Deux troupes canadiennes, soit une de l’Est et une de l’Ouest, et deux de la Finlande se disputeront les honneurs dans la catégorie la plus prestigieuse. 
«S’il y a des équipes meilleures que la nôtre à Prague, la ringuette est entre de bonnes mains. Nous avons une grosse équipe très rapide avec plusieurs marqueuses naturelles et des gardiennes incroyables. Nous avons beaucoup de profondeur», a révélé le pilote de l’Est canadien. 
La présence de Joëlle Proulx, de Dieppe, au sein de cet alignement est très représentative, elle qui est une attaquante de puissance qui peut remplir le filet. 
«Joëlle est forte et très talentueuse, mais dans son environnement au Nouveau-Brunswick, elle a tellement de temps de glace, qu’elle doit conserver son énergie. Avec nous autres, c’est une joueuse encore plus dominante. Avec des athlètes de son calibre, elle brille davantage. Nous avons huit autres attaquantes comme elle. Elle peut marquer beaucoup de buts», a vanté Glenn Gaudet. 
Direction Europe
L’attente fut longue même très longue, mais le grand jour est finalement arrivé pour Joëlle Proulx qui prend l’avion très tôt ce matin. 
L’équipe de l’Est canadien s’entraînera un peu en Allemagne avant le début du tournoi, qui prendra son envol le 4 août. 
«J’ai hâte de voir la compétition. Je n’ai jamais joué à ce niveau», a signalé celle qui a seulement sauté sur la glace à deux reprises depuis le dernier camp de l’équipe de l’Est canadien en mai. Elle a toutefois maintenu la forme en effectuant du patin à roulettes, en jouant au soccer et en soulevant des poids et haltères. 
Une autre Néo-Brunswickoise en la personne de Jessica Snowdon, de Moncton, effectuera le voyage en sol européen. 
Défenseure à caractère défensif, cette dernière occupe également un rôle important dans la troupe de Glenn Gaudet.
«Jessica est une joueuse que personne ne remarque, car elle ne fait pas de chose de spectaculaire. Elle est toutefois très solide et personne ne peut la contourner pour se rendre au filet. Elle est très mobile et robuste. Nous comptons sur elle», a indiqué le pilote.