Le culturiste devenu cycliste

DIEPPE – Ancien culturiste bien connu dans le comté de Kent, Rhéal Jaillet a développé une autre passion. 
Âgé de 30 ans, Rhéal Jaillet s’adonne au cyclisme depuis environ cinq ans, lui qui a pratiqué intensément le culturisme entre l’âge de 16 et 24 ans. 
En 1999, il avait notamment remporté le championnat junior de l’Atlantique dans la catégorie des 175 lb et moins. 
«Ça prend beaucoup de temps et de dévouement pour pratiquer le culturisme, a fait savoir celui qui est originaire de Saint-Édouard-de-Kent, non loin de Bouctouche. Les diètes ne sont pas faciles et c’est dur sur un corps.»
Grâce à des amis, Jaillet a découvert le cyclisme après sa carrière de culturiste. Il a cependant commencé à prendre part à des courses seulement en 2008, soit l’an dernier.
«J’ai été voir quelques courses puis j’ai bien aimé cela, a raconté celui qui a fait ses débuts en vélo de montagne à Hillsborough. C’est relaxant faire des sorties en vélo.» 
N’ayant pas de préférence entre le vélo de montagne et celui de route, Jaillet ne prévoit toutefois pas faire du cyclisme sa profession, lui qui est copropriétaire et directeur général de l’entreprise Fitworks, située à Dieppe.
«À moins que Lance (Armstrong) se cherche un coéquipier», a-t-il lancé à la blague. 
Un bon entraînement
Depuis le début de la présente saison, Jaillet prend part aux différentes épreuves de la Coupe Mike’s Bike Shop, qui ont habituellement lieu les mardis soir dans le Grand Moncton. Il connaît sa part de succès sur ce circuit régional, lui qui se hisse régulièrement dans le top 5.  
«Ce sont de petites courses et elles permettent de te pousser. C’est un bon training. De plus, tous les participants se connaissent ou presque», a indiqué celui qui a toujours comme objectif de s’améliorer. 
Ayant toujours l’esprit compétitif bien aiguisé, Jaillet souhaite laisser sa marque à au moins un événement d’importance cette campagne. Il vise notamment un bon résultat à la course d’endurance qui sera présentée à Miramichi (French Fort Cove) en septembre. 
«Je n’ai pas encore de grosse victoire en cyclisme. J’espère bien faire à la course à French Fort Cove. Je ne pense quand même pas encore pouvoir rivaliser avec un gars comme Jamie Lamb (ancien membre de l’équipe nationale, qui s’est imposé à cet événement en 2008)», a commenté Jaillet. 
Dimanche dernier, Rhéal Jaillet a effectué la course d’endurance de Hillsborough en relais de deux avec Denis Doucet. 
Les résultats n’étaient toujours pas disponibles au moment de mettre sous presse.  
«Ce fut une bonne course, mais il y avait beaucoup de vase. Le parcours était plus lent que la dernière fois», a conclu Jaillet.