Patrick Côté à quelques mois du rêve olympique!

CANMORE, Alberta – Le biathlète Patrick Côté, de Grand-Sault, n’est plus qu’à quelques mois d’une possible qualification pour les Jeux olympiques de 2010 qui auront lieu en février, à Vancouver. Il met les bouchées doubles cet été pour être au sommet de sa forme lors du début de la prochaine saison.
Bien qu’il fasse partie de l’équipe nationale senior, cette qualification est loin d’être assurée pour lui. Il devra réaliser de superbes performances lors du début de la prochaine saison s’il veut représenter son pays regroupant l’élite mondiale.
De plus, même si les Jeux olympiques sont présentés dans sa cour, le Canada doit aussi faire face à des questions de «régie interne».
«En ce moment, le Canada ne dispose que d’un seul départ en biathlon du côté des hommes. L’association nationale travaille fort afin de nous assurer un départ dans la course à relais. Si ce scénario se concrétise, quatre athlètes masculins auront donc une place au sein de l’équipe olympique, ce qui augmenterait ainsi mes chances de porter un dossard à Vancouver», a indiqué Côté.
Il a fait remarquer que le Comité international olympique tranchera ce dossier d’ici la tenue des Jeux.
En attendant le début de la nouvelle saison, Côté maintient la forme en s’entraînant rigoureusement.
En juin, il a pris part à un camp de vélo en Colombie-Britannique où il a effectué plus de 300 kilomètres en deux jours.
Dans le cadre d’une activité visant à amasser des fonds pour la Rockies Ride for Kids Foundation, il a pédalé 250 km entre Jasper et le lac Louise, dans la région de Canmore, pour cet organisme oeuvrant auprès des jeunes moins fortunés.
Le 1er juillet, il a terminé au deuxième rang, parmi 500 participants, lors d’une course à pied de 8 km lors de la Fête du Canada, à Canmore, ville d’entraînement de l’équipe canadienne. Il a complété le parcours en 26m45s, à 16 secondes du vainqueur, son coéquipier Brendan Green.
Premier test
Son premier vrai test de l’année aura lieu au début de septembre alors que se tiendront les sélections de ski à roulettes afin de déterminer l’équipe de la Coupe du Monde et celle qui suivra le circuit de la Coupe Europe.
«Mon objectif demeure toujours de me tailler une place en Coupe du Monde et d’y réaliser mon dernier critère olympique», a signalé Côté.
Il a rappelé que le financement constitue toujours un enjeu important pour lui afin de lui permettre de prendre part aux courses et aux entraînements.