La vie est belle pour Jacob Arsenault

BATHURST – L’Acadien Jacob Arsenault n’oubliera pas de sitôt la date du 11 octobre 2011. Et il a déjà encerclé à son calendrier le 6 janvier, le 25 février et le 1er mars prochains.

Le défenseur des Screaming Eagles du Cap-Breton était de retour chez lui, devant ses proches, mardi soir. Le hockeyeur de Petit-Rocher aurait pratiquement vendu son âme au diable pour avoir la chance de jouer contre le Titan d’Acadie-Bathurst au Centre régional K.-C.-Irving. Ce n’est toutefois que partie remise.

Plus de détails dans les éditions électronique et papier de l’Acadie Nouvelle du 13 octobre.