Hockey scolaire: l’année de l’ÉSN?

CARAQUET – Les Rebelles de l’École secondaire Népisiguit de Bathurst devraient encore être l’équipe à battre cet hiver dans la Ligue masculine de hockey interscolaire de la conférence Nord. Les Acadiens de la polyvalente Louis-Mailloux de Caraquet ne seraient cependant pas très loin derrière.

Les Rebelles, champions de la saison régulière et des séries l’an dernier, pourraient une fois de plus causer de sérieux maux de tête à leurs adversaires.

Trois joueurs qui ont participé au camp d’entraînement 2011 du Titan d’Acadie-Bathurst font partie de la formation. Il s’agit de Simon Comeau (19-22=41 points), de Jonathan Pitre (14-22=36) et de Rémi Bois (9-18=27).

Dans le cas de Bois, il effectue un retour au niveau interscolaire après un passage chez les Rivermen de Miramichi midget AAA. Son père, Roch, sera derrière le banc de l’équipe. L’entraîneur-chef pourra également compter sur Christopher Morrissette (18-21=39) et le gardien Cédric Chiasson (2,14).

«On a trois bons trios équilibrés et des gars d’expérience. On a quand même une bonne grosseur à l’avant et à la défense. On a seulement joué deux matchs préparatoires. C’est dur de se comparer, pour l’instant. Mais on devrait quand même être pas trop pire», a laissé entendre Roch Bois.

L’homme de banc des Acadiens, Claude Lagacé, qui a vu neiger, est d’avis que Bathurst sera le club à battre cette saison.

«Ils ont de gros gars», a-t-il souligné.

Lagacé est toutefois optimiste quant aux chances des siens de se faufiler dans le top 3 au classement général. Le pilote pourra miser sur Pierre-Luc Hébert (17-17=34) et Jean-Samuel Lagacé (11-19=30) en attaque, Jean-Rémi Chiasson en défense et Jocelyn Landry devant le filet.

«On a 17 joueurs de retour sur 19, dont six de 12e année. Ils connaissent le système. Il restera à le peaufiner. On devrait bien faire.»

À Tracadie-Sheila, les espoirs sont également grands. Les Bisons de la polyvalente W.-A.-Losier espèrent se hisser dans la première moitié du classement.

Francis Breau (9-14=23) et Tommy Savoie (15-11=26) seront une fois de plus les bougies d’allumage de l’offensive des Bisons. À l’arrière, Luc-Édouard Benoit, Christopher Lainey et Frédéric Arseneault seront les généraux. W.-A.-Losier sera dirigée par Fédérick Sonier.

Les champions provinciaux AA en titre, les Cyclones de l’école Aux-Quatre-Vents de Dalhousie, auront quant à eux un tout nouveau visage. Les deux meilleurs marqueurs du circuit nordique en 2010-2011, Jérémy Pelletier (27-26=53) et Lee Levesque (21-28=49), ont gradué, tout comme Jeremy Doucet (16-9=25).

«On a perdu 11 joueurs au total. C’est une grosse année de reconstruction. On vise quand même le milieu du classement», a indiqué l’entraîneur-chef des Cyclones, Gilles Leclair.

L’homme de banc de Dalhousie aura dans son alignement neuf patineurs présents lors de la dernière campagne, dont Mathieu Pelletier (10-19=29) ainsi que les gardiens Félix Delasablonnière (3,83) et Nicolas Poirier (4,29).

Si à Dalhousie c’est la reconstruction, à Shippagan, c’est carrément l’arpentage! Les Vikings de l’école Marie-Esther ont perdu les services de Patrick Jones (22-7=29) et de Tommy Bezeau (12-11=23), et ne compteront que sur deux joueurs de 12e année de retour en Patrick Arseneault et en Dominic Caissie.

«On a beaucoup de nouveaux joueurs qui sortent du midget récréatif et qui n’ont jamais joué avec des mises en échec. On avait aussi très peu de jeunes au camp d’entraînement. On va essayer de mettre un système en place et de résister pendant toute l’année», a expliqué le pilote des Vikings, Mario Haché.

La saison 2011-2012 du circuit se mettra en branle le jeudi 10 novembre. De vendredi à dimanche, le Miramichi Valley High School accueillera le premier tournoi de l’année.